L’intelligence économique, outil défensif et offensif

Gants de boxe
© Arisa Chattasa via Unsplash

Les crises à répétition le prouvent : les organisations doivent apprendre à anticiper et maîtriser les risques. Dans ce contexte, l’intelligence économique se révèle une précieuse alliée pour les dirigeants.

Cyberattaques, pandémie de Covid-19, guerre en Ukraine… Les dernières années ont montré « qu’une fois qu’on pense qu’un événement est impossible, c’est l’improbable qui surgit », a souligné Julien Lopizzo, DG de Major Corp*, lors de la conférence Sécurité économique et cybersécurité : un enjeu pour toutes les entreprises, organisée le 17 mars dernier à Clermont-Ferrand par Major Intelligence. Gouvernements, entreprises et investisseurs doivent alors faire face à une situation inédite, qui apporte son lot de défis politiques, économiques et sociaux. La recherche structurée d’informations déterminantes pour la stratégie d’une organisation puis leur utilisation à des fins commerciales ou d’influence revêt alors une importance cruciale.

Anticiper et se préparer aux risques comme aux opportunités

L’expert en intelligence économique Jérôme Bondu a l’habitude de la définir comme étant « le système immunitaire de l’entreprise ». Et pour cause : elle permet aux États, aux entreprises et aux investisseurs d’anticiper les risques comme les opportunités et donc de s’y préparer. Elle implique de collecter, d’analyser et de protéger l’ensemble des informations et données qui offrent à l’organisation qui la met en place un avantage concurrentiel stratégique. Comme l’a rappelé Laurent Sarralangue, directeur du renseignement de Major Intelligence, l’intelligence économique repose sur trois piliers : la veille, la gestion des risques et l’influence. Ces trois outils, mobilisés conjointement grâce à des moyens technologiques et humains, rendent les organisations plus réactives, plus résilientes et, in fine, plus solides.

Prendre des décisions éclairées

Les entreprises comme les administrations utilisent l’intelligence économique au quotidien. De la définition d’une stratégie commerciale à la gestion d’une crise, elle est cruciale pour que les organisations sachent naviguer entre les dangers – concurrentiels, contextuels ou réglementaires – tout en optimisant leurs chances de saisir les opportunités de se renforcer. À l’échelle de l’entreprise, l’intelligence économique améliore la compétitivité économique ; à celle d’un État, elle soutient une croissance saine et robuste, résistante aux chocs de diverses natures (sociaux, économiques, financiers, géopolitiques…). De la mobilisation des Gilets Jaunes à la guerre en Ukraine, les derniers mois ont montré que tous les acteurs politiques et économiques pouvaient être fragilisés par des crises sur lesquelles ils n’ont que peu de prise. L’intelligence économique leur permet de réagir rapidement dans un contexte d’incertitude pour protéger leurs intérêts.

Se protéger

Car l’intelligence économique est une arme à part entière dans la guerre économique que mènent entreprises et États. Or « 90% des failles proviennent de l’intérieur des entreprises », a estimé l’avocat d’affaires Olivier de Maison Rouge, lors de la conférence. De la divulgation d’un mot de passe lors d’un phishing à une faille dans un contrat qui lève une clause de confidentialité, les exemples de fragilités sont nombreux. Charge donc « à chaque organisation de faire preuve de pragmatisme », selon le terme utilisé par Florian Roussillon, directeur des systèmes d’information à temps partagé pour le compte de l’entreprise Référence DSI, et d’attention afin de sécuriser au mieux ses infrastructures techniques, former ses collaborateurs et protéger son capital matériel et immatériel.

*Major Corp, qui édite le média Major.com, détient également le cabinet de renseignement, de protection des affaires et de formation Major Intelligence »

NEWSLETTER

Recevez la newsletter Major tous les mardis, gratuitement, dans votre boîte e-mail.

Veille Médias

4 921 articles au total

à la Newsletter
Partager
à la newsletter
Partager

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter de Major !

Major ne vendra pas votre e-mail et aucune pub ne vous sera envoyée. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.