La revue de presse de la semaine du 4 avril 2022

© Montage Major x Canva / photo Arnaud Jaegers via Unsplash

Envolée des prix de l'énergie, déstabilisation électorale et record de fonds levés... Voici le meilleur des décryptages économie et entreprises de la semaine dernière.

Qu’avez-vous loupé la semaine dernière ? Voici notre revue de presse hebdomadaire : un concentré de décryptages économie et entreprises !

Économie

En bref

Nouvelle semaine de bras de fer entre les États-Unis et l’Europe d’un côté et la Russie de l’autre. Les premiers ont adopté un nouveau train de sanctions pour rendre plus difficile le financement de la guerre par les Russes. La poursuivre pourrait ainsi faire exploser la dette du pays et rendre son refinancement quasi impossible. De son côté, l’Europe a voté un embargo sur le charbon russe, alors même que 45% de sa consommation dépendait jusqu’ici de la Russie. Après la crise du Covid et les incitations à la transition énergétique, la guerre en Ukraine est un nouveau signal adressé à l’Union européenne qu’elle doit revoir ses priorités économiques. En France, les candidats à l’élection présidentielle ont présenté des programmes économiques influencés par la crise du pouvoir d’achat et leur ambition d’une France plus souveraine. Emmanuel Macron arrive en tête du premier tour (27,6% des voix), suivi par Marine Le Pen (23,41%).

En détail

 

Investisseurs et financeurs

En bref

Encore un record : au premier trimestre, les start-up tricolores ont levé plus d’argent qu’elles ne l’ont jamais fait. Plus de 5 milliards d’euros au compteur, soit près de la moitié des fonds récoltés durant toute l’année dernière. Quelques rachats majeurs ont également émaillé le début d’année, notamment celui de Mangopay et Leetchi, annoncé la semaine dernière. Les deux pépites de la Fintech sortent du giron d’Arkéa pour passer sous pavillon américain. En matière de fusions et acquisitions, les PME ne sont pas en reste, avec une année 2021 particulièrement dynamique. En effet, le marché a connu un effet rattrapage post-crise sanitaire.

En détail

 

Entreprises

En bref

Baisser les taxes plutôt qu’un chèque, voilà ce que demandent les TPE-PME pour faire face à la hausse des prix de l’énergie. La facture est salée pour les entreprises et est devenue leur principale préoccupation. Les candidats à l’élection présidentielle l’ont compris et ont formulé des propositions pour y répondre. Autre sujet qui a fait l’objet de vifs débats ces dernières semaines : l’actionnariat salarié. Son corollaire, le dividende salarié, pourrait constituer une des réponses à la baisse du pouvoir d’achat induite par l’explosion de l’inflation. Enfin, PME et ETI ont obtenu une année supplémentaire pour contracter un prêt participatif relance (PPR)… pour peu qu’elles le veuillent. Le dispositif n’a, pour l’instant, pas trouvé sa cible.

En détail

 

Intelligence économique

En bref

Vol de données, attaque DDOS, phishing : les échéances électorales sont propices aux cyberattaques en tout genre. L’objectif ? Compromettre le bon déroulement du processus électoral, au risque de déstabiliser le système démocratique. Un enjeu à envisager au niveau de l’Europe, tout comme celui de la souveraineté numérique. Il donne pourtant bien du fil à retordre à l’Union européenne, qui s’en est saisie tardivement. La Chine, elle, continue son travail d’influence dans le milieu de l’innovation, en devenant le quatrième pays à déposer le plus de brevets en Europe. Elle a déposé 24% de brevets en plus en 2021 par rapport à l’année précédente. L’Allemagne est le seul pays européen à se classer dans le trio de tête, derrière les États-Unis et devant le Japon.

En détail

à la Newsletter
Partager

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter de Major !

Major ne vendra pas votre e-mail et aucune pub ne vous sera envoyée. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.