La revue de presse du 5 septembre 2022

© Fahroni via iStock

Récession, financement par la dette et sobriété énergétique : voici le meilleur des décryptages économie et entreprises de la semaine dernière.

Qu’avez-vous loupé la semaine dernière ? Voici notre revue de presse hebdomadaire : un concentré de décryptages économie et entreprises !

Économie

En bref

L’été a été caniculaire, la rentrée sera bouillante. Le thermomètre des prix surchauffe avec une inflation qui pourrait dépasser 10% d’ici la fin de l’année dans la zone euro. Tous les regards sont désormais braqués sur l’évolution de son PIB au troisième trimestre : si celle-ci est à nouveau à la baisse – pour le deuxième trimestre consécutif – l’Europe sera officiellement en récession. Signe particulier : le ralentissement de l’activité économique européenne est en fait la conséquence de l’apathie de son tandem de tête, la France et l’Allemagne ; ailleurs en Europe, l’activité se maintient. Seule bonne nouvelle, le taux de chômage se maintient à un niveau très bas.

En détail

Investisseurs et financeurs

En bref

La dette n’est en général pas le mode de financement préféré des start-up. Et pour cause : les acteurs traditionnels rechignaient à leur prêter de l’argent en raison de leurs modèles économiques précaires et, dans le même temps, l’investissement privé était florissant. Le tarissement de ce dernier pousse de nouveaux acteurs à s’intéresser à la dette, à l’instar d’Isai qui a lancé un véhicule de dette pour les scale-up les plus solides. Une belle opportunité pour les entreprises tech qui peuvent ainsi diversifier leur financement. D’autant que les fonds américains continuent d’affluer en Europe pour proposer leurs services – de private equity comme de dette. À l’autre bout de la chaîne, ce sont les industriels qui se montrent de plus en plus actifs dans le M&A, rachetant aux acteurs financiers certaines pépites.

En détail

Entreprises

En bref

Le plan de sobriété annoncé par le gouvernement pèse directement sur les entreprises. Des dispositifs publics d’aide permettent de les aider dans leurs démarches, à l’instar de la plateforme « Mission Transition écologique » qui recense les aides existantes en matière de financements ou d’accompagnement. Au-delà de la crise énergétique, le ralentissement économique pèse directement sue les patrons d’entreprise, qui ont été presque 30% de plus qu’au premier semestre 2021 à perdre leur emploi cette année. Parmi les plus touchées : les entreprises de 3 salariés ou moins. Les patrons des petites entreprises ont d’ailleurs pu, à l’occasion de l’université d’été du Medef, exprimer leurs attentes à la première ministre.

En détail

Intelligence économique

En bref

Automatiser, oui mais intelligemment : impossible de déléguer à des algorithmes l’ensemble des missions cyber d’une entreprise. Mais il faut convaincre les entreprises de son intérêt : une récente étude de ThreatQuotient a montré que 41% d’entre elles déclaraient qu’un manque de confiance dans les résultats de l’automatisation empêchait son déploiement. Autre défi pour elles, le cyber-espionnage. L’escalade des risques géopolitiques incite les États à se mettre en posture d’attaque, ce qui a des répercussions sur les entreprises, notamment en matière de défense cyber. Mais les professionnels du secteur sont pleinement mobilisés pour répondre à n’importe quelle attaque, comme en a témoigné l’implication des négociateurs dans la cyberattaque dont l’hôpital de Corbeil-Essonnes a été victime. Bilan ? Le montant de la rançon exigée a été divisé par 10.

En détail

NEWSLETTER

Recevez la newsletter Major tous les mardis, gratuitement, dans votre boîte e-mail.

Veille Médias

4 921 articles au total

à la Newsletter
Partager
à la newsletter
Partager

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter de Major !

Major ne vendra pas votre e-mail et aucune pub ne vous sera envoyée. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.