La revue de presse de la semaine du 22 novembre 2021

Deux hommes et une femme travaillent à leur bureau avec un masque
© Montage Major x Maxime

Récession, digitalisation, protection des start-up françaises et renforcement des gestes barrières au travail... Voici le meilleur des décryptages économie et entreprises de la semaine dernière.

Qu’avez-vous loupé la semaine dernière ? Voici notre revue de presse hebdomadaire : un concentré de décryptages économie et entreprises !

Économie

En bref

 Peut-on considérer que la crise économique liée au Covid-19 est derrière nous ? D’après le Comité de datation des cycles de l’économie française, oui. Cependant, les récessions ont souvent un effet dévastateur sur la croissance de long terme. Les pénuries de matières premières, notamment, continuent d’impacter les entreprises. À ce titre, Bercy prépare une nouvelle aide pour aider celles qui subissent des « tensions d’approvisionnement ».

En détail

Métiers du chiffre et du droit

En bref

Avec la crise est arrivée une vague de digitalisation, et celle-ci a touché toutes les fonctions des entreprises. Les directions financières ne sont pas en reste : automatisation, data… qu’est-ce qui a changé ? De leur côté, les experts comptables témoignent : ce qui compte dans la transformation numérique de leur métier, c’est la dématérialisation des outils. D’autres nouveautés sont à prévoir pour les métiers du chiffre. Entre réformes du système, TVA et transmission d’entreprise, le projet de loi de finances pour 2022 apporte son lot de précisions. 

En détail

Investisseurs et financeurs

En bref

Doit-on s’inquiéter de l’appétit étranger pour nos start-up stratégiques ? Pour Emmanuel Chiva, directeur de l’Agence de l’innovation défense, il est temps que la France arrête de se saboter et capitalise sur son écosystème de R&D. Histoire que les fonds s’intéressent un peu plus aux start-up qui sortent de leur scope traditionnel… Il faut dire qu’en ce moment, les fonds n’ont jamais été aussi sûrs de leur force. Les leaders du capital-investissement manient chacun plusieurs centaines de milliards d’euros et entendent encore accroître ces sommes. De son côté, c’est sur les SPACs que mise Colis Privé pour réussir son entrée en bourse. Alors que ces véhicules financiers sont obligés de s’adapter face aux contentieux qui se multiplient, la société a choisi de fusionner avec le SPAC Dee Tech, qui avait levé 165 millions d’euros en juin 2021. 

En détail

Entreprises

En bref

Bien souvent, les entreprises familiales éprouvent des réticences à accepter un actionnaire financier à leur tour de table. Crainte de perdre le contrôle de l’entreprise, de réduire le patrimoine familial, de diluer la culture de la société, de divulguer des informations jugées confidentielles, d’accroître le niveau d’endettement ou encore les incertitudes liées à la sortie des fonds… Pourtant, outre un renforcement des fonds propres, cette opération offre de nombreux avantages. Du côté des entreprises structurées en coopératives, on souhaite affirmer un modèle de gouvernance propice à la transition écologique. Autre ambition, surveiller les « licoornes », ces sociétés qui souhaitent porter des approches économiques alternatives à grande échelle, notamment en matière de consommation. Il est des sujets qui concernent toutes les entreprises, quelle que soit leur taille ou leur modèle. En l’occurence, la pandémie et les nouveaux chiffres du Covid alertent le Medef, qui appelle tous les patrons à se remobiliser. Au programme : gestes barrières renforcés… et télétravail !

En détail

Collectivités

En bref

Comment la transition numérique impacte-t-elle les métiers de la fonction publique territoriale ? Une étude inédite du centre national de formation de la fonction publique territoriale (CNFPT) se penche sur la question. Entre inégalités, Covid et gestion des données, elle révèle des écarts et des risques selon les territoires, notamment liées à des difficultés financières. Et ce, malgré le fait que 2021 correspond au rebond de l’autofinancement des collectivités territoriales, après une année 2020 marquée par la crise. La veille de certains services a permis de réaliser des économies. Désormais, les collectivités sont attendues sur le front de la relance, avec des programmes d’investissement en soutien à l’économie. Et il en est une qui semble montrer la voie : Toulouse a été désignée par l’Insee comme étant la métropole la plus dynamique, en termes d’emploi et d’économie, d’Europe. 

En détail

Intelligence économique

En bref

La crise a accéléré la digitalisation des entreprises. C’est ce qui explique la forte augmentation des salaires du secteur : les professionnels demandent de meilleures rémunérations, mais aussi de meilleures conditions de travail. Avec cette digitalisation accélérée, les entreprises s’exposent de plus en plus aux cyberattaques. Peut-on déjà prévoir quelle sera la situation en 2022 ? Mais les risques cyber ne sont pas les seules menaces qui pèsent sur les organisations : les risques physiques sont à ne pas négliger. Certaines techniques, plus ou moins sophistiquées, permettent aux personnes mal intentionnées de s’introduire illégalement au sein des locaux d’une entreprise ciblée. Pour s’en prémunir, une seule solution : investir dans la sensibilisation des équipes. 

En détail

NEWSLETTER

Recevez la newsletter Major tous les mardis, gratuitement, dans votre boîte e-mail.

Veille Médias

5 025 articles au total

à la Newsletter
Partager
à la newsletter
Partager

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter de Major !

Major ne vendra pas votre e-mail et aucune pub ne vous sera envoyée. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.