Dossier n° 18

Contrôle des investissements étrangers : un renforcement en trompe-l’œil

Contrôle des investissements étrangers : un renforcement en trompe-l’œil
Protéger les intérêts économiques et les fleurons stratégiques du pays : l’idée ne date pas d’hier. Depuis 1966, un dispositif permet au gouvernement de contrôler les investissements étrangers dans certaines activités sensibles. La liste de ces activités est mouvante : elle fluctue au gré des innovations et de l’actualité. Les conditions de contrôle aussi évoluent avec le temps, en fonction des ambitions et des postures des gouvernements vis-à-vis des acteurs étrangers. De quoi donner du fil à retordre à ces derniers, qui avant de se lancer doivent mesurer les opportunités et les freins qui se présentent, tandis que du côté de Bercy, les moyens ne sont pas toujours suffisants pour s’assurer que les conditions imposées soient respectées. Pour vous aider à y voir plus clair, nous faisons le point dans le dossier de la semaine !
Inscrivez-vous !

Tous les mardis dans votre boîte e-mail, recevez un dossier qui décrypte les enjeux de l’intelligence économique et de la cybersécurité.

Major ne vendra pas votre e-mail et aucune pub ne vous sera envoyée. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

D'ici là, rendez-vous sur nos réseaux sociaux :