Dossier n° 16

OSINT : les entreprises s’approprient les techniques du renseignement

OSINT : les entreprises s’approprient les techniques du renseignement
Depuis le début de la guerre en Ukraine, l’OSINT (Open Source INTelligence) est sur toutes les lèvres. Le principe ? Chercher en ligne des données provenant de sources ouvertes et les croiser de manière à obtenir des informations stratégiques. Les enquêteurs amateurs du monde entier partagent sur les réseaux sociaux leurs techniques pour obtenir des informations inédites sur le conflit. De quoi intéresser le grand public à cette pratique, issue du monde du renseignement. De façon moins visible, les organisations privées s’emparent aussi de ces techniques. Leurs objectifs sont multiples : surveiller la concurrence, mesurer leurs propres failles, mettre toutes les chances de leur côté pour remporter un marché… Mais pas question de se lancer à l’aveugle. La pratique est encadrée et demande des compétences précises. Cette semaine, on vous dit tout sur la façon dont l’OSINT peut être un levier de performance en entreprise.
Inscrivez-vous !

Tous les mardis dans votre boîte e-mail, recevez un dossier qui décrypte les enjeux de l’intelligence économique et de la cybersécurité.

Major ne vendra pas votre e-mail et aucune pub ne vous sera envoyée. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

D'ici là, rendez-vous sur nos réseaux sociaux :