La revue de presse de la semaine du 11 octobre 2021

La revue de presse Major - semaine du 11 octobre 2021

France 2030, impôt minimum, Assises de la sécurité… Voici le meilleur des décryptages économie et entreprises de la semaine dernière.

Par La Rédaction

Publié le 10/17/2021

Qu'avez-vous loupé la semaine dernière ? Voici notre revue de presse hebdomadaire : un concentré de décryptages économie et entreprises !

Économie

En bref

La grosse actu de la semaine, c'est l’annonce par Emmanuel Macron du plan d’investissement "France 2030". Un des grands objectifs ? Faire émerger des start-up industrielles, afin de faire évoluer le modèle et d’ouvrir 100 nouveaux sites par an. Une belle ambition, mais dont les entreprises attendent de voir les modalités.

En détail

Métiers du chiffre et du droit

En bref

Nouveauté dans la fiscalité des multinationales : les ministres du G20 ont endossé l’accord de l’OCDE, qui prévoit notamment un taux d’imposition minimum de 15% pour les entreprises qui génèrent plus de 750 millions de chiffre d’affaires. Autre évolution : l’adoption du CSRD (Corporate Sustainability Reporting Directive), qui entraîne – entre autres – l’application obligatoire de normes européennes de reporting durable. De quoi répondre à une partie des questions autour de la finance verte ? Enfin, les cryptos sont au cœur des débats en ce moment : le joueur de football Messi a reçu un bonus en cryptomonnaies par le PSG. Peut-être que les discussions donneront des idées aux start-up françaises, qui pourraient se sentir lésées par la nouvelle fiscalité des management packages.

En détail

Investisseurs et financeurs

En bref

France 2030 n’est pas la première initiative à vouloir booster l’industrie. Depuis 6 ans, le fonds SPI (Sociétés de projets industriels) de BpiFrance favorise l’industrialisation de projets innovants, et la création d’emplois dans les territoires. Autre bilan à faire : celui de la suppression de l’ISF. Présentée comme un moyen de stimuler l’investissement en France, la réforme n’a eu aucun effet visible à ce sujet. En matière de stimulation de l’investissement, il est un secteur qui pourrait avoir besoin d’un peu d’aide : celui de l’impact. La prise de risque à long terme impliquée par les projets peut décourager certains...

En détail

Entreprises

En bref

Alors que les entreprises sont de plus en plus considérées comme actrices essentielles de la lutte contre le dérèglement climatique, elles échouent largement à calculer leurs émissions de CO2, révèle une étude du BCG. Leur préoccupation principale en ce moment ? La flambée des prix de l'énergie, selon le président du Medef, qui met en garde contre les mesures budgétaires à venir. Enfin, tandis que l’on se réjouit de la baisse des défaillances d’entreprises, les analystes d’Alatares alertent : on a trouvé un vaccin contre le Covid, mais pas contre les défaillances. Alors prudence !

En détail

Collectivités

En bref

Les territoires doivent-ils se mettre au service de la relance ? C’est en tout cas leur volonté, exprimée à l’occasion du congrès de l’Assemblée des communautés de France. Mais pour y parvenir, il convient de redéfinir les relations entre État et collectivités. Au-delà de ces relations, ce sont les villes dans leur entièreté qu’il faut réinventer. La crise a rebattu les cartes : essor du télétravail, prise de conscience écologique et nouvelles aspirations de vie bousculent les politiques territoriales. L’occasion de penser des villes plus résilientes ? Une piste pour y parvenir est avancée par les élus de la région Occitanie : et si nous délaissions la métropolisation pour passer à "l’intelligence territoriale" ?

En détail

Intelligence économique

En bref

Les techniques de social engineering ne cessent de se perfectionner : on connaissait la fraude au président, voici que les criminels développent des intelligences artificielles qui clonent les voix des dirigeants pour arriver à leurs fins. En même temps que les pratiques se perfectionnent, le parlement voudrait interdire le paiement des cyber-rançons. Objectif : sortir du cercle vicieux des attaques. Autre solution avancée pour faire reculer les cyberattaques : miser sur… le facteur humain. Un sujet débattu lors de Assises de la cybersécurité.

En détail