La revue de presse de la semaine du 18 octobre 2021

La revue de presse Major - semaine du 18 octobre 2021

COP26, décollage pour les start-up de l'espace, ingérence étrangère… Voici le meilleur des décryptages économie et entreprises de la semaine dernière.

Par La Rédaction

Publié le 10/25/2021

Qu'avez-vous loupé la semaine dernière ? Voici notre revue de presse hebdomadaire : un concentré de décryptages économie et entreprises !

Économie

En bref

En amont de la COP26, Londres se fait le porte-étendard d’une « révolution verte ». Au programme : attirer les investisseurs pour une industrie plus écologique. Une façade, pour ce que certains estiment être l’événement-greenwashing de l’année ? En parallèle, la Banque des règlements internationaux alerte : attention à l’emballement autour de la finance verte ! L’organisme s’inquiète de la possibilité d’une bulle. Il faut dire que les fonds spécialisés ESG pullulent. Du côté de l’ONU, c’est un autre sujet qui inquiète : le programme des Nations Unies pour l’environnement a publié une évaluation alarmante sur la pollution marine, notamment plastique.

En détail

Métiers du chiffre et du droit

En bref

Depuis la crise du Covid, les créations d’entreprises sont en hausse. Mais il n’est pas toujours facile de savoir où regarder quand on lance sa société. Il faut dire que, selon les zones et les degrés d’innovation, les avantages fiscaux ne sont pas les mêmes. Une fois son entreprise créée, et l’embauche de salariés, de nouvelles questions se posent : par exemple, faut-il s’associer avec ses employés ? En fin de vie, les entreprises en liquidation judiciaire doivent suivre une nouvelle procédure, d’après une ordonnance entrée en vigueur au début du mois.

En détail

Investisseurs et financeurs

En bref

Il y a des secteurs qui attirent plus que d'autres les investisseurs. Après des débuts difficiles, le fonds Cosmicapital décolle enfin, après un premier tour de table qui a permis de récolter 38 millions d’euros. Objectif : atteindre 70 millions d’ici fin 2022. Un autre domaine qui passionne les investisseurs ? La Fintech, dont les levées de fonds battent des records en 2021. Enfin, l’immobilier n’a plus rien d’immobile, et le prouve en se projetant sur une trajectoire de 600 millions d’euros levés d’ici la fin de l’année.

En détail

Entreprises

En bref

On l’a fantasmé, prédit, hybridé… et ça y est : le futur du travail est là ! Et il est un peu différent des prévisions des premiers confinements. Il ne faudra peut-être pas compter, finalement, sur le 100% télétravail – et sur les économies qu’il devait permettre aux entreprises. En matière d’économies, ce sont d’ailleurs les entreprises qui devront verser l’indemnité inflation promise par le gouvernement aux personnes gagnant moins de 2 000 euros mensuels. De quoi apaiser les tensions sociales en amont de la présidentielle ? Peut-être, mais pas de quoi calmer les inquiétudes des ETI, qui ont de fortes attentes envers les candidats.

En détail

Collectivités

En bref

Le Covid a-t-il bénéficié aux collectivités ? Depuis la crise, le tourisme de proximité a le vent en poupe. En plus de soutenir les entreprises du secteur, il devrait permettre d’attirer de nouveaux travailleurs ou des entreprises. Et c’est tant mieux, car d’après les Assises métropolitaines du centre-ville, la relance et la dynamisation des villes ne pourront pas passer que par le commerce. Enfin, les entreprises du Grand Lyon ont désormais à leur disposition un outil pour attirer les talents : une plateforme qui permet de noter leurs performances environnementales et sociales… et d’agir pour s’améliorer.

En détail

Intelligence économique

En bref

Les données des sociétés sont-elles en sécurité ? Pas vraiment, d’après le dernier rapport de Continuity : les infrastructures de stockage connaissent de nombreuses vulnérabilités, qui se comptent par milliers ! De quoi donner du grain à moudre aux défenseurs de la souveraineté numérique. Question souveraineté, l’enjeu ne se joue pas qu’au niveau des données : la ministre des armées Florence Parly souhaite faire de l’information une arme de choix dans la lutte d’influence internationale. L’investissement dans les start-up stratégiques est aussi un autre levier à activer pour l’armée – qui avait fait, grâce à son fonds d’investissements Definvest, empêché qu’In-Q-Tel, fonds d’investissement de la CIA, n’entre au capital de la pépite Preligens en 2020. Elle n’aura pas empêché le fonds américain de séduire la start-up Prophesee, qui l’aurait fait entrer à son capital.

En détail