La revue de presse de la semaine du 25 octobre 2021

La revue de presse Major - semaine du 25 octobre 2021

Facebook devient Meta, l'emploi dans les start-up et les stratégies RSE au service de la croissance… Voici le meilleur des décryptages économie et entreprises de la semaine dernière.

Par La Rédaction

Publié le 11/2/2021

Qu'avez-vous loupé la semaine dernière ? Voici notre revue de presse hebdomadaire : un concentré de décryptages économie et entreprises !

Économie

En bref

Virage stratégique chez Facebook. Le géant des réseaux sociaux se renomme : désormais, appelez-le "Meta" ! Un nouveau nom qui doit souligner la nouvelle ambition du groupe : au-delà des applis, la révolution d’Internet. Rien que ça. En France, avant d’explorer des métavers, on se pose des questions beaucoup plus concrètes : la crise du Covid est-elle derrière nous ? Les bonnes nouvelles sont là, avec des chiffres de croissance réjouissants, mais certains secteurs sont encore menacés.

En détail

Métiers du chiffre et du droit

En bref

Automatisation, nouvelles offres de services, vision de l’avenir… une nouvelle étude dresse un état des lieux de l’avancée de la profession comptable dans la transition digitale. Côté patrons, Bercy va lancer une campagne d’envergure pour inciter ces derniers à utiliser les mesures concoctées pour aider les sociétés victimes du Covid-19. Enfin, Olivia Grégoire tient à rassurer les dirigeants qui vont devoir verser l’indemnité inflation de 100 euros à leurs salariés qui gagnent moins de 2 000 euros par mois : "C’est l’État qui paye", assure-t-elle.

En détail

Investisseurs et financeurs

En bref

Comment se portent les start-up françaises ? France Stratégie et la Direction générale des Entreprises (DGE) publient un rapport sur l’emploi dans le secteur. Objectif : proposer des pistes de solutions au problème de recrutement des jeunes pousses. Toutes ne sont pas en difficulté, notamment au niveau des financements. Covid oblige, les biotechs ont le vent en poupe. Idem pour les start-up qui luttent contre le dérèglement climatique, avec un total de 32 milliards de dollars levés cette année. Bonne nouvelle : l’Europe est la région dont la croissance est la plus rapide sur le secteur.

En détail

Entreprises

En bref

Impossible de se passer de RSE aujourd’hui. Et la transition verte pourrait bien réinventer les rapports entre entreprises et fournisseurs : par peur de développer une forme de dépendance, ceux-ci sont généralement court-termistes. Mais les objectifs de neutralité carbone devraient changer la donne. Et ça vaut le coup d’y consacrer du temps, car bien maîtrisée, la transition écologique devrait constituer un véritable moteur de croissance. Autre changement qui devrait impacter les entreprises : la mise en place du télétravail. Pas toujours aisée au sein des petites entreprises, ces dernières font de plus en plus souvent appel à des DRH "à la demande" afin de faciliter la transition.

En détail

Collectivités

En bref

Des Contrats de Relance et de Transition Écologique (CRTE) pour toutes les intercommunalités ? C’est la promesse de Jean Castex. Conclus pour une durée de 6 ans entre les collectivités territoriales et l’État, leur objectif est de redynamiser les centres des petites villes. Et ça tombe bien : les acteurs intercommunaux ont à cœur de définir des objectifs communs pour soutenir la relance. Une des pistes à creuser, d’après le gouvernement, pourrait être la mise en place de projets en faveur du patrimoine, pour faciliter cohésion et revitalisation des territoires.

En détail

Intelligence économique

En bref

En s’engageant de plus en plus sur des sujets RSE, les entreprises s’exposent davantage et prenne position dans le débat public. Résultat : leur éthique dépend aussi de la protection de leur réputation et de l’attention portée aux mouvements de société. C’est aussi pour cela qu’il devient très important de soigner sa gouvernance. Et ça tombe bien, parce que la gouvernance, c’est aussi le fer de lance de la protection des entreprises face aux cybermenaces. Et à en croire la dernière enquête EY sur la sécurité de l’information, celles-ci sont de plus en plus nombreuses…

En détail