La revue de presse de la semaine du 1er novembre 2021

La revue de presse Major - semaine du 1er novembre 2021

Inégalités salariales, boost des deeptechs, agenda rural... Voici le meilleur des décryptages économie et entreprises de la semaine dernière.

Par La Rédaction

Publié le 11/8/2021

Qu'avez-vous loupé la semaine dernière ? Voici notre revue de presse hebdomadaire : un concentré de décryptages économie et entreprises !

Économie

En bref

Selon Eurostat, l’écart de rémunération entre les femmes et les hommes est en moyenne de 16,5% en 2021. Un pourcentage en hausse : les femmes ont cessé symboliquement d'être rémunérées à 9h22 le mercredi 3 novembre, contre le 4 novembre à 16h16 en 2020. D'autres indicateurs économiques sont plus réjouissants : la croissance, en France, est de retour ! Le PIB français a augmenté de 3% au deuxième trimestre, pour (quasiment) retrouver son niveau d'avant-crise. Autre bonne nouvelle : le chômage est en baisse, et la santé des entreprises au beau fixe. Mais le manque de main d'oeuvre, de matières premières, et l'inflation imposent de garder une certaine prudence.

En détail

Métiers du chiffre et du droit

En bref

Le rapport entre RH et cybersécurité ? Dans un monte où le télétravail est devenu la norme pour beaucoup, les salariés sont "le maillon faible" de la sécurité. Un sujet dont les ressources humaines doivent s'emparer. Du côté des Comités Sociaux et Économiques (CSE), de nouveaux règlements publiés par l'ANC modifient leur comptabilité. Enfin, deux élues proposent d’instaurer des crédits d’impôt pour les entreprises investissant dans la pratique sportive de leurs employés et dans les partenariats avec des clubs et associations.

En détail

Investisseurs et financeurs

En bref

Il n'y a pas que dans les salaires que les inégalités de genre se font sentir : les entrepreneuses sonnent la sonnette d'alarme sur l'écart entre les levées de fonds réalisés par des hommes et celles réalisées par les femmes. En France, il est de 2,3. Autre défi pour les investisseurs : accélérer dans le financement des deeptechs. Ces technologies de rupture doivent répondre aux problématiques du 21e siècle : santé, société, dérèglement climatique, accès à l'énergie... Enfin, afin d'aider les start-up européennes à grandir, le ministre de l’économie portugais a lancé l’ESNA (European Startup Nations Alliance) lors du Web Summit. Cette alliance devra devenir le principal agrégateur, source d’informations et promoteur de l’écosystème entrepreneurial européen.

En détail

Entreprises

En bref

Les PME ont-elles suffisamment conscience de l'avantage d'une vraie stratégie marketing ? Bien différente de la communication et de la publicité, la discipline permet d'établir ses spécialités et de se démarquer de la concurrence. Il y a d'autres disciplines qui méritent l'attention des chefs d'entreprises. La transformation numérique en fait partie : aucun signe de ralentissement pour 2022. Hyperautomatisation, expériences hybrides, explosion des données... les défis à relever sont nombreux. Et nécessaires, si les entreprises veulent continuer à recruter de jeunes talents.

En détail

Collectivités

En bref

 Encourager une relance économique par le local : c'est la volonté du Sénat qui a adopté un texte qui invite la Commission européenne à mieux prendre en compte les territoires ruraux dans ses politique. Parmi les leviers à actionner pour développer les territoires, les ministère de la Cohésion des territoires et de la Culture misent sur le patrimoine. Dans le cadre des rencontres des Petites Villes de demain, plusieurs projets ambitieux ont été récompensés. Autre sujet pour les communes : la transition numérique. Une nouvelle étude du CNFPT analyse son impact sur les métiers territoriaux. Et force est de constater qu'il est urgent d'adapter les compétences !

En détail

Intelligence économique

En bref

Cédric O a présenté un plan de soutien à la filière cloud française de 1,8 milliard d'euros. Le constat ? Le cloud fait partie de l'économie, est essentiel à l'innovation, et est un véritable sujet de souveraineté. Autre enjeu de souveraineté : la guerre des normes. Les échanges autour de technologies émergentes, de gouvernance des entreprises ou de l'action publique pour imposer des normes à l'international doivent garantir une autonomie stratégique. Or, la France est très peu représentée dans les commissions et organismes qui tranchent sur ces sujets... Enfin, les entreprises doivent veiller : les cybermenaces s'intensifient. Pour s'en sortir, il peut être utile de repérer les erreurs les plus fréquemment commises.

En détail